L’Europe, la France, le climat et la paix !
Editorial

Casser l’Europe, casser l’esprit même de l’Europe (la recherche de la paix par l’union, la solidarité et la démocratie), la casser au moment où commence à émerger dans l’Union Européenne une volonté de mutualisation plus forte, tel est le programme d’une candidate à l’élection présidentielle du 24 avril en France !

Un tel programme est exactement celui du pire dictateur du 21ème siècle commençant, c’est l’objectif ultime de Poutine, celui qu’il commence à appliquer en écrasant l’Ukraine. C’est celui qu’il faut arrêter le 24 avril, avec une arme des plus puissantes parce que collective : le bulletin de vote !

Comment en sommes-nous arrivés là ? Pourquoi cette vague de haine ? 

La progression à un niveau jamais atteint des inégalités dans le monde, alors que la richesse de couches sociales ultra minoritaires s’étale de façon insolente dans de nombreux pays,
L’inaction et l’absence de volonté politique pour endiguer la menace climatique (sans doute 3 à 5°C à horizon 2100 de plus, quand nous commençons déjà à souffrir avec + 1°C actuellement !),
induisent un climat de repli sur soi généralisé, de peur et de rejet de l’autre, largement exploité par des dirigeants et des chefs d’Etats revanchards.

L’Europe parce qu’elle est née il y a trois générations de la volonté de dépasser ces réflexes de peur et de guerre, parce qu’elle est née d’idées de démocratie et de liberté, est un espoir, même si ses politiques ne sont pas toujours à la hauteur et restent empreintes d’arrogance et de naïveté. C’est certainement elle qu’il faut défendre d’abord le 24 avril en France, mais aussi dans la durée, au-delà du 24 avril. 


Didier Raciné
Rédacteur en chef d’Alters Média 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.